La 5e1 visite le Musée de Cluny

lundi 9 mai 2016, par G. Ringot

Aujourd’hui, lundi 9 mai 2016, le car nous a déposés au 6, place Paul Painlevé, dans le 5e arrondissement de Paris, pour une matinée riche en découvertes au Musée de Cluny, autrement appelé « Musée du Moyen Age »...

Nous avons visité le Musée du Moyen Age, situé à Paris.

A l’entrée du musée

Voici quelques notes que les élèves ont prises durant la visite-conférence sur le thème « Vivre au Moyen Age » :

Tout d’abord, il est important de bien situer cette période historique très vaste, puisqu’elle s’étend sur mille ans.
Le Moyen Age débute environ en 500 après J.-C. et se termine aux alentours de 1500 (Célia).

Dans la cour du musée

Le musée se trouve dans un ancien hôtel particulier autrefois habité par les abbés de Cluny, venus à Paris « pour être au plus près du roi » (Anis). Au Moyen Age, il n’y a qu’une religion, le Christianisme (Sarah).

L’hôtel particulier est « d’art gothique, apparu vers 1200 ap. J.-C. » (Titouan) mais Maylis a bien noté qu’on trouve un mur datant de l’époque romaine, quand Paris s’appelait « Lutèce ». Sinon, les murs sont faits principalement de grosses pierres (Tiago). On a observé des « gargouilles » sur les murs de façade : elles servaient certes de gouttières mais avaient surtout pour fonction d’éloigner le diable, de lui faire peur (Marine).

Salle des vitraux

Nous avons passé du temps dans la salle des vitraux (salle 6). On a découvert que « chaque vitrail représente une histoire » (Maylie) et que les vitraux servaient à éduquer le peuple qui n’avait pas les moyens de s’acheter de livres comme la Bible et qui ne savait pas lire (Sarah). Marine a relevé les techniques et les matériaux pour créer des vitraux : « On fabrique les vitraux avec du sable chauffé à plus de 1000° ». Sarah précise qu’on « assemble les vitraux avec du plomb, résistant et très souple à la fois ». Puis, le verre est découpé avec une grosse paire de ciseaux, les tenailles (Maylie).

Devant les reproductions de vitraux

Enfin, nous avons découvert les tapisseries de « La Dame à la licorne » commandées par une riche famille, la famille Le Viste ; elles expriment les cinq sens (Anis). Pour faire 1m2 de tapisserie, il faut entre 1 et 6 mois (Yassine). Les tapisseries sont faites avec de la laine de mouton et ceux qui les commandent sont toujours riches (Sofiane). Avec la laine de mouton, il y a parfois aussi des fils d’argent (Titouan). Sur chaque tapisserie, on aperçoit un lion et une licorne autour d’une dame (Célia).

En plein travail

Nous avons pris connaissance de plein d’éléments sur la vie des gens du Moyen Age, parfois amusants ! En effet, on a découvert que les invités devaient apporter leur couteau quand ils allaient dîner chez un hôte ! On a appris aussi que l’eau qui permettait de se laver les mains était servie dans des « aquamaniles », récipients parfois en forme de licorne car on pensait que cet animal fabuleux avait le pouvoir de purifier l’eau ! Enfin, pour faire une Bible, il fallait la peau de 150 moutons !

Dans la grande salle

Si vous souhaitez connaître d’autres anecdotes au sujet du Moyen Age, n’hésitez pas à venir nous interroger ! Il est grand temps de changer votre regard sur la période très riche qu’est le Moyen Age !

Cette sortie s’est poursuivie à Notre Dame de Paris, permettant au élèves de voir l’architecture gothique de la cathédrale, en complément de la visite du musée.

Le parvis de Notre Dame et la façade ouest
La façade sud de Notre Dame
Détail de la façade sud
Une étoile à huit branches sous les pieds...
Collège République – 152 Avenue de la République - 92000 NANTERRE – Responsable de publication : M. Thierry Buteau
Dernière mise à jour : jeudi 16 novembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie de Versailles